Location meublée : délai prolongé pour choisir son régime fiscal ! Réel BIC ou micro BIC ?

Depuis le 1er janvier 2022, l’administration fiscale permet aux bailleurs, en location meublée, de choisir leur régime d’imposition jusqu'au dernier jour de dépôt de leur déclaration des revenus ; autrement dit, de mi-mai à début juin (en fonction des départements) contre le 1er février par le passé.


Appartement meublé, calcul de rentabilité, investissement immobilier, location meublée, declaration regime d'imposition, fiscalite, Micro BIC, Reel BIC

Un délai de réflexion supplémentaire

Depuis 2022, les bailleurs en location meublée ont donc trois mois supplémentaires pour changer de régime et passer du Micro BIC au régime Réel BIC. Ce report déclaratif est reçu comme une très bonne nouvelle car il est propice à un temps de réflexion plus long et à des simulations fiscales plus détaillées ; l’objectif étant de pouvoir évaluer au mieux l’intérêt ou non de changer de régime fiscal. En effet, le choix du régime d’imposition entre le Réel BIC et le Micro BIC peut avoir de lourdes répercutions sur l’activité du Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) comme le Loueur en Meublé Professionnel (LMP) : il est question de gains et pertes financières loin d’être négligeables ! Pouvoir étudier rigoureusement la meilleure option fiscale, en fonction de son projet d’investissement immobilier, représente donc une étape clé à ne pas bâcler !

À noter : Au-delà du temps supplémentaire imparti par l’administration, INELYS EXPERTISE vous propose un simulateur en ligne, entièrement gratuit, pour vous aider dans votre choix de régime fiscal : https://simulateur-fiscalite-lmnp.fr/

Régime Réel BIC ou Micro BIC ? Un choix crucial !


Si vous êtes un bailleur en location meublée, alors vous devez déclarer vos revenus dans la catégorie « BIC », ou autrement dit, dans la catégorie des « Bénéfices Industriels et Commerciaux ».

Au sein de cette catégorie, deux options de régimes s’offrent à vous :

  • Régime Micro BIC : déduction de 50% de vos revenus locatifs

  • Régime Réel BIC : déductions des charges locatives, intérêts d’emprunt, honoraires et amortissement de vos revenus locatifs.


Si le régime Micro BIC s’applique souvent par défaut, c’est bien le régime Réel BIC (sur option) qui s’avère être le plus avantageux dans de nombreux cas.


  • Pour en savoir plus : découvrir notre étude de cas L’impôt annuel à payer pour un bien meublé au régime Micro BIC peut s’élever à 2 360 € contre 0 € au régime Réel BIC ; soit plus de 23 000€ d’économies en l’espace de 10 ans.

  • Pour en savoir plus : découvrir notre article de blog dédié « L’amortissement : la clé de la défiscalisation dans le régime Réel BIC » Qu’est-ce que l’amortissement ? Comment ça fonctionne ? Amortissements non déductibles et/ou reportables ? L’amortissement au moment de la revente : une vraie plus-value ! …

 

Vous ne savez pas quel régime d’imposition choisir ? Vous souhaitez être conseillé sur la rentabilité de votre investissement, tout en tenant compte vos problématiques propres ? Chez INELYS EXPERTISE, depuis plus de 10 ans, nous nous occupons de toutes les démarches comptables et administratives des biens meublés de nos 10 000 clients pour les décharger de toute contrainte, tout en maximisant leurs profits ! Contactez-nous !